Font Size

SCREEN

Cpanel

1chol12Who we are ?

The Regional Cholera Platforms in Africa bring together multi-sectoral partners from different organizations involved in cholera prevention, preparedness, or response in the region.

Where we work?

We work in more than 45 countries across the two regions of Western & Central Africa (24 countries), and Eastern & Southern Africa (21 countries)

What we do?

The Regional Cholera Platforms aim to improve cholera control and prevention across Africa through operationalization of an integrated strategy towards elimination.

Welcome on the Regional Cholera Platforms in Africa

Le choléra au Tchad en 2011 et les stratégies d’intervention associées (2012)

Sous-titre : Epidémiologie du choléra au Tchad en 2011. Stratégie du coup de poing : définition du mécanisme de réponse d’urgence. Surveillance transfrontalière et stratégie du bouclier

Auteurs / Organisations : Jessica Dunoyer (ACF), Bertrand Sudre (Unité mixte de recherche, Laboratoire Chrono Environnement Université de France Comté)

Année : 2012

Pays : Tchad


Comp et10

Le choléra est présent au Tchad depuis 1970. Plusieurs épisodes épidémiques ont ensuite marqué le pays. Début 2010 : une épidémie se déclare au Tchad en lien avec celles sévissant au Nigeria et au Cameroun. La représentation spatiale de l’incidence des épidémies de choléra au Tchad entre 2010 et 2011 montre que les districts frontaliers du Cameroun, du Niger et du Nigeria, ainsi que le long du fleuve Logone, autour du Lac Tchad et ceux de la région des Mayo Kebbi furent les plus touchées. En 2011, l’épidémie se propagera également au Centre et à l’Est du Tchad le long de la route reliant le district de Massakory à celui d’Abéché, ainsi que dans les plaines inondables du district   

Une analyse épidémiologique fine de l’ensemble des zones de responsabilité a été réalisée afin d’identifier pour chaque cas index les causes de transmission et pouvoir adapter dans un second temps la stratégie de réponse aux contextes épidémiologiques spécifiques. L’analyse de l’environnement des centres de santé a mis en évidence les zones de responsabilités devant faire l’objet de mesure de surveillance et de préparation renforcée comme étant celles trouvant à proximité de voies d’échanges principales routières ou fluviales ainsi que proches de zones inondables ou lac.

Une proposition de réponse « coup de poing » adaptée aux contextes de transmission a été faite, les activités proposées ont eu pour objectif de lutter contre les modes de transmission lors des rites funéraires, dans les structures de prise en charge du choléra, au domicile, dans des lieux de regroupement, ou encore par le contact avec une eau contaminée. Certaines activités ont été également définies en lien avec les spécificités de la zone de responsabilité.

Une révision de la méthodologie de réponse d’urgence pour ACF en se basant sur les leçons apprises des précédents programmes menés par ACF avait alors été proposée, avec la redéfinition d’un nouvel organigramme opérationnel, des mécanismes d’intervention, des modalités d’interaction avec les autorités sanitaires, administratives, traditionnelles et religieuses ainsi qu’une révision des outils et supports utilisés.

Des perspectives pour la coordination transfrontalière avaient aussi été formulées : initialiser des plateformes transfrontalières dans le bassin du Lac Tchad, faire plaidoyer pour un appui à la coordination transfrontalière en période inter épidémique.

Enfin, le rapport présente des perspectives d’activités pour une stratégie bouclier. Voici quelques éléments rassemblés ici : i) Développer une surveillance à base communautaire et d’alerte transfrontalière en période inter épidémique et notamment en ciblant les zones de responsabilités prioritaires où la mettre en place, ii) Réduire l’incidence et l’occurrence des épidémies de choléra dans le bassin du Logone et Chari sur le moyen terme à partir d’un ciblage épidémiologique. 

Cholera outbreaks have been affecting Chad since 1970, through several epidemiological episodes. In the early 2010, an epidemic started in Chad, in relation with the ones affecting Nigeria and Cameroon. The spatial distribution of the epidemics between 2010 and 2011 showed that the bordering districts with Cameroon, Niger and Nigeria, as well as alongside the Logone River and the lake Chad and Mayo Kebbi lake were the most affected areas. In 2011, the epidemic spread also in the Centre and East of Chad along the road between the Massokory and Abeche districts as well as in the floodplain of the Am-Timan District.

A precise epidemiologic analysis of all the zones of responsibility (name in Chad for an administrative level 2) helped to, first identify for each index case the transmission causes and secondly, adapt the response strategy to the specific epidemiological contexts. Based on the analysis of the environment of the health centres, the study highlighted which zones of responsibility that should be subject to more attention, surveillance and preparedness.

A “sword” strategy was defined based on the contexts of transmission. The activities implementing aimed at tackling  cholera transmission during the funeral practices, inside treatment centres, at the household level, during any people gathering or through a safe treatment of contaminated water. Some activities were also defined according to specificity of some zones of responsibility.

ACF emergency response methodology was updated based on the lessons learnt from previous projects: new organization chart, new intervention mechanisms, new communication scheme with the local authorities (health, administrative, traditional and religious) and with the revision of the tools used.

Suggestions to reinforce cross-border coordination were formulated such as initiate a cross-border platform in the Basin of the lake Chad, advocate to support and sustain cross-border coordination even during the interepidemic period.

Finally, the report formulates next steps to be implemented as a shield strategy: i) Develop a community-based surveillance and cross-border early detection and alert system during the interepidemic period by targeting the priority zones of responsibility, ii) Reduce the incidence and the occurrence of the cholera epidemics in the Logone and Chari basin on the long term, targeting based on epi-data. 

Attachments:
Download this file (10-TCD_2012_SLL_ACF_RCEC_FR.pdf)10-TCD_2012_SLL_ACF_RCEC_FR.pdf[ ]10312 kB

Supported by


European Civil Protection and Humanitarian Aid Operations
ECHO


UK’s Department for International Development (DFID)
UK AID


The United Nations Children's Fund
UNICEF

Our Offices

  1. UNICEF Regional Office for West & Central Africa (WCARO)
    Immeuble Madjiguene – Almadies Dakar
    P.O. Box 29720 Senegal
    Email : contact@choleraplatform.info  | jgraveleau@unicef.org

  2. UNICEF Regional Office for Eastern and Southern Africa (ESARO)
    Block F" and part of E" ,Gigiri United Nations Avenue  Limuru Road
    P.O. Box 44145  Nairobi, Kenya 00100
    Email : gtabbal@unicef.org
1

Dakar , Senegal

Email : contact@choleraplatform.info
2

Nairobi,Kenya

Email : gtabbal@unicef.org