25avril2017

Cholera Platform

Against cholera

Currents outbreaks

RCA - Bulletin d’alertes épidémiologiques du choléra N° 014 du 14 septembre 2016

POINTS SAILLANTS

  • Tenue du 12 au 13 septembre 2016, de la première réunion transfrontalière entre la RDC et la RCA sur la gestion de l’épidémie de choléra le long du fleuve Oubangui.
  • Tendance toujours à la baisse du nombre de cas suspects de choléra.
  • L’OMS, l’UNICEF et les autres partenaires continuent d'appuyer le Ministère de la santé dans la lutte contre le choléra.

ACTIVITÉS DE RÉPONSE

La surveillance et le laboratoire :

  • Un total de 17 nouveaux cas suspects de choléra ont été enregistrés entre le 5 et le 14 septembre 2016, portant ainsi à 266 cas suspects notifiés depuis le début de l’épidémie et 21 décès (létalité 7,8%). La tendance évolutive est actuellement à 1 nouveau cas hebdomadaire au cours des deux dernières semaines (Semaine 36 et semaine 37) et les zones affectées restent les mêmes (les Régions Sanitaires N°1, 4 et 7). Aucune nouvelle confirmation de laboratoire durant cette période (les prélèvements des deux derniers cas suspects sont en cours d’examen au laboratoire).
  • Deux zones de santé limitrophes avec la RCA ont enregistré des cas suspects de choléra :
    • La zone de santé de Bili (RDC) située au regard de la Sous-préfecture de Ndjoukou (RCA) avec 406 cas suspects et 46 décès enregistrés (létalité 11,3%) entre la semaine 22 et la semaine 35. Soixante-neuf (69) cas suspects (soit 17%) en provenance des villages riverains de la RCA et pris en charge dans les Centres de santé de Sidi et de Gboko.
    • La zone de santé de LIBENGE/BAZENE (RDC), en face de la sous-préfecture de Mongoumba avec 9 cas suspects et 4 décès notifiés entre la semaine 31 et la semaine 35 à l’issue d’une mission d’investigation conduite par MSF.
  • 11 prélèvements ont été effectués, 6 révélés négatifs et les autres en cours d’analyse.
  • Des actions en termes de réponse ont été menées entre autre, le renforcement de la surveillance épidémiologique, le renforcement des mesures de prévention (production et diffusion des dépliants), briefing des relais communautaires, distribution des Kits WASH, mise en place de 2 CTC par MSF, la mise en place de la structure de coordination.

LA PRISE EN CHARGE DES CAS :

  • Jusqu’à la date du 14 septembre 2016, le CTC du Centre National Hospitalier et Universitaire de Bangui (CNHUB) a pris en charge 85 cas et enregistré 2 décès. Un (1) malade est encore en hospitalisation à ce jour. MSF poursuit son programme de désengagement. Une dernière visite de supervision a été effectuée sur le fleuve ainsi qu’une donation en matériel pour la prise en charge de 15 personnes dans les UTC de Longo et de Danga.
  • L’OMS appui le renforcement des capacités de 30 prestataires de soins de la ville de Bangui sur la prise en charge des cas de choléra et a fourni des Kits de prise en charge dans 30 structures sanitaires.

La coordination

Tenue du 12 au 13 septembre 2016, de la première réunion transfrontalière entre la RDC et la RCA sur la gestion de l’épidémie de choléra le long du fleuve Oubangui. L’importance de cette réunion se justifie par la nécessité de mener des actions conjointes qui puissent permettre de juguler l’épidémie de choléra dans les deux pays. Pendant deux jours des réflexions ont été menées sur les différentes stratégies communes de réponse à mettre en oeuvre de part et d’autre de la frontière aussi bien dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de choléra que dans la mise en oeuvre du Règlement Sanitaire International. Les travaux en commission ont également relevé la nécessité de mettre sur pied un comité de gestion transfrontalière de l’épidémie, l’élaboration de la cartographie des zones affectées et la présence des partenaires opérationnels ainsi que l’élaboration d’un cadre légal entre les deux pays permettant la mise en place des différentes structures. A l’issue des débats, les participants ont adopté les recommandations suivantes :

  1. L’alignement des actions d’urgences et développement notamment le renforcement de l’assainissement du milieu, de l’hygiène individuelle, collective et alimentaire avec la pleine participation des communautés.
  2. Le renforcement et la création des structures de santé (de soins) le long du fleuve RCA/RDC et la mise en place d’un mécanisme de communication hebdomadaire entre les deux pays et l’amélioration du circuit d’acheminement des échantillons en RCA et entre la RDC et la RCA
  3. Le développement des stratégies spéciales multidisciplinaires pour les populations spéciales
  4. La mise en place d’un dispositif de suivi et d’évaluation de toutes les activités transfrontalières de lutte contre le choléra contenues dans le futur plan conjoint suivie de l’élaboration d’un protocole d’accord en matière de gestion des événements de sante publique entre les deux pays conformément au Règlement Sanitaire International.
  5. Les réunions de la taskforce choléra se poursuivent sous le leadership de l’OMS et de l’UNICEF. La dernière réunion s’est focalisée sur le renforcement des mesures d’hygiène et d’assainissement dans les sites des déplacés de Bangui, Bimbo et Bégoua, le renforcement des mesures de lutte contre la stigmatisation par rapport au choléra et la supervision des actions WASH dans les villages riverains.