16décembre2017

Cholera Platform

Against cholera

2017 bulletins

Cholera Outbreaks in Central and West Africa : 2017 Regional Update - Week 40

 

Nigeria – Cholera outbreak in Borno state: Focus on the transmission context (September-October 2017)

In collaboration with WASH, communication and health stakeholders, a field mission was organized to investigate cholera transmission contexts in the affected areas. It targeted the locations of Muna cholera treatment centre (CTC), Muna garage, Zanari and Shuwari 2, investigating 40 cholera cases and caretakers including 23 children. The objective was not to conduct a statistical study; nonetheless this field mission led the teams to observe and understand some of the risk factors and hence adapt their response and messages accordingly. For instance, children of 0-9 age group are representing 53.7% of the cholera suspected cases. Field observation highlighted how children are indeed at greater risk than parents as they are the ones taking care of their young brothers/sisters, handling faeces, while the mothers are out, working for the family. In addition, they saw how children continue having normal and frequent direct contacts with cholera patients inside the household or compound without appropriate hygiene practices; hygiene promotion campaigns usually target adults.

These fields observations are extremely relevant to better apprehend the local transmission context and hence prioritize efficient interventions rather than a more general approach to cholera control. 


Nigeria – Flambées épidémiques de choléra dans l’état de Borno : Zoom sur le contexte de transmission (sept.-oct. 2017).

Les partenaires des domaines de la santé, de l’Eau, Hygiène et Assainissement (EHA) et de la communication ont organisé une mission terrain conjointe pour enquêter sur les contextes de transmission de choléra dans les zones affectées. Ils ont ciblé les zones du Centre de traitement de choléra de Muna, Muna garage, Zanari et Shuwari 2, interrogeant près de 40 personnes affectées par le choléra et leurs garde-malades dont 23 enfants. L’objectif n’était pas de mener une étude statistique mais bien de conduire les équipes de réponse par des observations concrètes de terrain à mieux comprendre les attitudes et pratiques locales à risque et ainsi, adapter et définir une réponse et des messages en cohérence. Par exemple, les enfants âgés de 0 à 9 ans forment le groupe le plus affecté avec 53,7% des cas rapportés en l’occurrence. Les observations ont permis de mettre en évidence que ces enfants étaient en effet plus exposés car ils étaient en charge de leurs petits frères et sœurs le temps où leurs mères ou parents plus âgés sont contraints de s’absenter pour travailler à l’extérieur. Par ailleurs, ces enfants continuent des contacts réguliers et sans précaution particulière avec les personnes souffrant de choléra au sein du foyer par méconnaissance ; les messages d’hygiène étant principalement diffusés auprès d’adultes. Ces observation terrain sont extrêmement importantes pour mieux appréhender le contexte local de transmission et ainsi prioriser des interventions efficaces plutôt qu’une réponse parfois trop générique d’urgence choléra. 

Attachments:
Download this file (WCA Cholera_Update_W40.pdf)WCA Cholera_Update_W40.pdf[ ]1255 kB