Font Size

SCREEN

Cpanel

Bukina Faso - Plan de renforcement des capacités de base dans le cadre de la mise en œuvre du règlement sanitaire international (2016-2020)

Avant-propos

Le Gouvernement du Burkina Faso s’est engagé dans la mise en oeuvre du règlement sanitaire international RSI (2005) dans le but de contrôler les maladies et tous les événements de santé publique (biologiques, chimiques, radiologiques) pouvant avoir un effet néfaste sur la santé de l’homme, quelque soit la source ou l’origine.

C’est pour assurer la mise en oeuvre du RSI (2005) que le Ministère de la santé a élaboré le présent plan de renforcement des capacités de base 2ème du genre. Il tient compte des résultats de l’évaluation de 2014, des capacités de base de mise en oeuvre du RSI (2005) et des exigences du RSI (2005).

Ce plan sert de document de référence pour la mise en oeuvre du RSI (2005) dans notre pays et ceci dans le cadre général de la prévention, de la prise en charge et du contrôle des maladies, et autres évènements de santé publique.

En utilisant une démarche participative au cours de son élaboration, le Ministère de la santé a voulu prendre en compte les besoins de toutes les parties prenantes à la mise en oeuvre du RSI (2005).

A travers l’exécution de ce plan de renforcement, mon département et les autres acteurs du RSI (2005) s’engagent à faire face à tous les évènements de santé publique dans le contexte de la sécurité sanitaire mondiale.

Je voudrais saisir cette opportunité pour remercier tous les partenaires techniques et financiers qui ont apporté leur soutien pour l’élaboration de ce plan.

Ma reconnaissance va en particulier au Center for Diseases Control (CDC) Atlanta et à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui ont appuyé techniquement et financièrement le processus d’élaboration du présent plan. Mes remerciements s’adressent enfin à toutes les personnes ressources ayant contribué à son élaboration.

J’invite l’ensemble des acteurs à tous les niveaux à s’approprier ce document en vue d’une bonne mise en œuvre des activités de surveillance, de laboratoire et de gestion des maladies et de tous les évènements de santé publique.

Le Ministre de la santé

Dr Smaïla OUEDRAOGO