Font Size

SCREEN

Cpanel

Bukina Faso - Plan de préparation et de riposte à une éventuelle épidémie de choléra au Burkina Faso en 2016

INTRODUCTION

bf pn2Le choléra est une toxi-infection épidémique très contagieuse, peu immunisante à déclaration obligatoire due au Vibrion cholérique. Il est strictement limité à l'espèce humaine, et est caractérisé par des diarrhées à début brutal faites de selles liquides profuses (eau de riz), très abondantes, des vomissements et une déshydratation sévère. Dans plus de la moitié des cas, la forme majeure peut causer la mort en l’absence de traitement.

La contamination est orale, d’origine fécale, par l’eau de boisson ou par des aliments souillés. Le choléra a été la première maladie diarrhéique à faire l’objet d’une surveillance internationale dès le XIXe siècle.

Connu depuis l’Antiquité grecque, le choléra a été identifié pour la première fois dans le delta du Gange, en Inde. C’est une maladie des guerres, des famines et des catastrophes naturelles qui paraissait appartenir à l’histoire mais malheureusement toujours d’actualité dans le monde, ou il représente une menace pour la santé publique. Depuis 1970, il atteint tous les continents dont l’Afrique jusque-là épargnée. (Épidémie de choléra en Afrique de l’ouest de 1995 à 2004, Thèse doctorat Issa Konaté).

Dans de nombreux pays endémiques (région des grands lacs), les enfants de moins de 5 ans représentent plus de la moitié de l’incidence globale de la maladie et des décès.

En Afrique de l’Ouest de telles catastrophes ne sont pas rares. En effet on a noté en RCI 150 cas avec 24 décès en 1997, et environ 17000 cas en Guinée Bissau dont 383 décès en 1996… (Épidémie de choléra en Afrique de l’ouest de 1995 à 2004, Thèse doctorat Issa Konaté). En effet, cette menace est plus que réelle pour les pays en développement où l’accès à l’eau potable et les conditions d’hygiène et d’assainissement demeurent préoccupantes (Guide lutte cholera UNICEF 2013).

Le Burkina Faso, pays enclavé au coeur de l’Afrique de l’ouest et frontalier à des pays endémiques du choléra n’échappe pas à ce fléau. Depuis les années 1970 le pays a connu plusieurs épidémies dont celle de 2005 et la dernière de 2012 avec 143 cas dont 7 décès.

C’est au regard de la persistance de ce risque potentiel que le Ministère de la Santé en collaboration avec ses partenaires a élaboré le présent plan, qui à partir de l’analyse situationnelle dégage les principales orientations pour une réponse efficace.

 

Ce document est présenté dans le cadre de la page pays accessible ici : Burkina Faso

Attachments:
Download this file (Plan cholera 2016- Final.pdf)Plan cholera 2016- Final.pdf[ ]830 kB